Accueil  
Contact  

Patrie d'Abélard 

Au XIème siècle, les seigneurs du Pallet tiennent une place féodale qui contrôle le gué de la rivière Sanguèze, sur le grand chemin de Nantes à Poitiers. Ils sont vassaux des comtes d'Anjou qui édifient, dans cette place forte, un puissant donjon de pierres. La châtellenie du Pallet s'étend alors, des rivages de la Sèvre jusqu'aux confins des Mauges. Au XIIème siècle, les seigneurs du Pallet s'allient au comte de Nantes et à partir de cette époque, le Pallet sera lié à la Bretagne. La famille des seigneurs du Pallet s'éteint au milieu du XIIème siècle et le donjon est détruit en 1420.

Pierre Abélard et HéloiseEn 1079, naît au Pallet Pierre Abélard. Il est le petit-fils du grand seigneur : Daniel du Pallet. Célèbre philosophe et théologien, connu des spécialistes dans le monde entier, Pierre Abélard est aussi connu pour ses amours malheureuses avec la belle Héloïse.

A partir de 1608, la famille Barrin de la Galissonnière qui, pendant trois générations, donnera des marins à la France, acquière toutes les terres de la région.

En 1700, le marquisat est partagé entre Achille Barrin et Roland Barrin. La paroisse du Pallet est rattachée à Achille Barrin, seigneur de Fromenteau à Vallet. La partie du Pallet dépendant de Monnières est rattachée à Roland Barrin de la Galissonnière. Cette division du Pallet va subsister jusqu'en 1791.

La commune du Pallet, à la limite sud de l'ancienne province de Bretagne, est créée en 1791 par la fusion de la paroisse du Pallet, d'une superficie de quinze hectares, et la partie de la paroisse de Monnières située sur la rive droite de la Sèvre.

La période de la Révolution française provoque au Pallet luttes et exactions. Une partie de la population est éloignée vers Orléans. L'émigration en Angleterre du marquis de la Galissonnière entraîne la confiscation de tous ses biens qui sont vendus comme biens nationaux. Une fois la paix civile revenue, la commune se développe au cours du XIXème siècle. Sur les bords de la Sèvre et de la Sanguèze, des essais d'implantations industrielles sont tentées. Seules subsisteront une minoterie et une scierie jusque vers 1980. La vigne apparaît vers le XIIème siècle, et se développe progressivement au détriment de la polyculture. Au début du XXIème siècle, seule la culture de la vigne subsiste sur la commune.

D'environ 1000 habitants à la fin de la Révolution, la population atteint un pic de 1686 habitants en 1866, lorsque le chemin de fer arrive au Pallet. La population décroît ensuite jusqu'en 1936. Depuis cette date, la croissance de la population a repris, entraînée par le développement de l'agglomération nantaise.Au 1er janvier 2016, la commune du Pallet a recensé 3249 habitants.

Source : Association Culturelle Pierre Abélard









26 rue Saint Vincent – BP 1 – 44330 LE PALLET - Tél : 02 40 80 40 24 - Fax : 02 40 80 42 48 - E-mail : contact@mairie-lepallet.fr


Horaires d’ouverture de la mairie : lundi, mardi et jeudi 8h30 / 12h30 - mercredi et vendredi 8h30 / 12h30 et 13h30 / 17h00 - samedi 9h00 / 12h00
Horaires d'ouverture du service urbanisme : Lundi : 9h – 12h / après-midi sur RDV - Mardi et mercredi : 8h30 – 12h30 - Jeudi : le matin sur RDV - Vendredi : 13h30 – 17h00
-->